PDF
Aéroport Montpellier Méditerranée

Aéroport de Montpellier - nouvelle dimension et nouvelles lignes

Publiée le lundi 04 Mars 2019 - Transport

Après une année 2018 marquée par un record de trafic, la plateforme prend un nouvel envol cette année avec l’ouverture d’un second hall qui va lui permettre d’accroître fortement ses capacités et ainsi d'accuillir de nouvelles lignes.

En 2018, 1,88 million de passagers ont transité par l’Aéroport Montpellier Méditerranée, dont 30 000 passagers supplémentaires, soit une hausse de 1,64%. En quatre ans, le trafic a bondi de 30%, un excellent résultat qui couronne la stratégie mise en place pour attirer de nouvelles compagnies et multiplier les destinations directes au départ de la région.

 

2019 marque une nouvelle phase dans le développement de l’Aéroport Montpellier Méditerranée, avec plusieurs ouvertures de lignes :

  • British Airways avec une ligne vers Londres Heathrow
  • EasyJet avec un vol pour Bristol
  • La compagnie belge TUI fly ouvre une ligne en direction de Casablanca et reprend la ligne Bruxelles-Charleroi
  • Air France avec une ligne Montpellier - Ibiza (du 20 juillet au 31 août)
  • Les vols saisonniers reprennent du service cet été, vers Dublin, Copenhague, Berlin, Düsseldorf, Stockholm ou Rotterdam

 

Prenez date : le 07 mai 2019, l’Aéroport Montpellier Méditerranée inaugure son Hall 2.

Le nouveau bâtiment de 5 700 m² sur 2 niveau, construit dans le prolongement de l’aérogare actuelle, va permettre la création d’un nouveau terminal d’enregistrement de 2 500 m² au rez-de-chaussée. Il sera particulièrement adapté aux compagnies low-cost qui représentent 35% du trafic de la plateforme et vont encore se développer dans les prochaines années.

Il est prévu à l'étage 3 200 m² de nouveaux espaces pour un meilleur confort des passagers, avec notamment 1 000 m² d’activités commerciales (restaurants, boutiques…).

 

 

Avec cette extension, l’aéroport se dote des moyens pour absorber la croissance prévue tant du nombre de destinations - d’une trentaine aujourd’hui à une cinquantaine à moyen terme - que du nombre de passagers à 2,5 millions de passagers par an d’ici 2025.
Retour aux actualités
Partagez cet article :