PDF
blimp_it

Blimp-it, c'est dans l'air ...

Publiée le mardi 10 Mai 2016 - #EntrepreneursDeTalent

Donner de la hauteur à vos évènements, vos prises de vues, sans tremblements et sans les bruits parasites, c'est le créneau choisi par Raphael Willems lorsqu'il lance son entreprise Blimp-it.

Passé de l’armée de l’air -  gestion des vols et balistique -  au théâtre, la publicité, le cinéma puis la télévision (5 saisons de "fais pas ci fais pas ça") dès les premiers balbutiements des drones aux débuts des années 2000,  Raphael Willems se passionne et s’engage dans une formation de pilote de ces engins.

C’est lors de celle-ci qu’il découvre un dirigeable "petit Zeppelin" en démonstration qui lui donne l’idée d’associer les deux modules pour créer un "navire aérien" capable de porter plus de poids (appareil photo ou caméra plus performants), tout en restant silencieux et stable. De plus, le corps du dirigeable peut supporter une publicité sur ses flans pendant les prises de vues.

M. Willems a très peu de moyens financiers lorsqu’il frappe à la porte de la Mission Création-Reprise de la CCI de Montpellier. Accompagné par un conseiller, il obtiendra des prêts à taux zéro et une écoute bienveillante de sa banque.

Ses diplômes, ses compétences, son expérience et la toute nouvelle réglementation lui permettent de couvrir les spectacles en intérieur et en extèrieur (sportifs ou culturels) comme les championnats de France de drift en avril 2016 dans le Gers.

L’affichage publicitaire, le tournage de films ou de clips, la couverture d’évènements sportifs, vus d’en haut, sans tremblements et sans les bruits parasites sont parmi les possibilités offertes aux différents publics. 

Le "bateau des airs" peut mesurer entre 2 et 5 mètres. il est gonflé à l’hélium (le Zeppelin, pas M.Willems ;-) 

Retour aux actualités
Partagez cet article :