PDF
Aéroport Montpellier Méditerranée

Aéroport Montpellier Méditerranée prend de l’altitude en 2014 avec un trafic en hausse

Publiée le lundi 19 Janvier 2015 - Transport

Le trafic de l’aéroport Montpellier Méditerranée a dépassé 1 445 000 passagers l’an dernier, en hausse de 1,6% par rapport à 2013.

La progression est modeste mais dans le contexte économique actuel, cette croissance est une victoire ! Ce sont 1,445 million de passagers qui ont transité par le terminal l’an dernier, contre 1,423 en 2013, une année exceptionnelle qui s’était traduite par une progression spectaculaire de 10,4 %. L'année 2014 confirme donc que la belle envolée de 2013, qui n’était pas qu’un feu de paille… Montpellier Méditerranée affiche la 6ème plus forte croissance de trafic des aéroports de la catégorie avec "+ de 1 million de passagers".

22 000 passagers "gagnés" en un an couronnent la stratégie des responsables de la plateforme aéroportuaire régionale et des efforts entrepris ces dernières années, tant dans l’accueil des passagers que pour convaincre de nouveaux transporteurs de se poser sur le tarmac montpelliérain. Objectif : attirer des compagnies européennes majeures en complément des low cost, afin de favoriser le développement économique et touristique du Languedoc, mais aussi permettre à ses habitants de s’envoler vers le monde entier au départ de Montpellier, en transitant via les grands hubs (plateformes de correspondances).

Il est à rappeler aussi que les mouvements sociaux qui ont ponctué l’année 2014, ont coûté cependant plus de 30.000 passagers à la plateforme soit plus de 2 points de son trafic.

Derrière ces chiffres satisfaisants se cachent des réalités contrastées. Reflet d’une stratégie qui porte ses fruits, le trafic Europe est en très forte progression, avec 352 000 passagers enregistrés l’an dernier contre 298 000 en 2013, soit un bon de plus de 18% !

L’ouverture de plusieurs lignes majeures depuis deux ans (ligne à l’année ou saisonnière) ou le renforcement d’autres, vers Francfort, Rome, Bâle-Mulhouse, Düsseldorf, Copenhague  notamment, contribue fortement à cette performance. Les compagnies concernées en profitent pour s’envoler : + 75% pour l’allemande Lufthansa, +54% pour Alitalia ou bien encore +37% pour easyJet. Copenhague a profité à plein de l’arrivée de SAS Scandinavian (trafic en hausse de 52%), Charleroi, ligne historique a franhci la barre des 55 000 passagers.

L’arrivée de KLM avec l’ouverture de la ligne Montpellier - Amsterdam à compter du 18 mai prochain devrait conforter ces bons résultats en 2015.

En 2014, le trafic vers l’Europe pèse désormais plus de 24%, en hausse de 3 points par rapport à 2013. Voilà qui vient compenser les moindres performances du trafic international vers l’Afrique du nord, qui recule de 12,8%, à 81 600 passagers. Sa part dans le trafic total tombe à  5,7% contre 6,6% l’année précédente. Malgré la très bonne tenue des vols vers l’Algérie (trafic en hausse de 46% grâce à des appareils de plus grande capacité mis en place par Air Algérie), le faisceau International accuse la baisse en raison d’une contraction de l’offre de vols. Casablanca et Fès enregistrent cependant une baisse limitée à 3%, Nador étant plus marquée à -39%.

Reste bien évidemment la France, avec plus d’un million de passagers en 2014 pesant près de 70% du trafic total de l’aéroport.

Sans surprise, Air France vole en tête. Dopée par la grille tarifaire attractive mise en place en 2013, avec des prix démarrant à 49 € l’aller retour (souvent moins cher que le train !), et la refonte de son offre commerciale vers les passagers "affaires", la ligne vers Paris-Orly est restée stable à plus de 448 400 passagers transportés. Mieux, la ligne vers Paris-Roissy progresse de 4,5%, à 358 200 passagers. Le faisceau Paris pèse ainsi 55% du trafic total de l’Aéroport Montpellier Méditerranée.

En 2015, Air France prévoit un renforcement de l’offre de sièges vers Paris, de bon augure pour conserver la tendance positive du trafic quasi ininterrompue depuis février 2013.

Vers les Régions, la tendance est au repli en 2014 avec un trafic en baisse de 14%, perdant plus de 2,5 points de part de marché à 14% du trafic total.

Fortement concurrencée par la jeune et dynamique compagnie à bas prix Volotea, Hop ! - filiale d'Air France - affiche un recul de 7,8% en 2014 (124 300 passagers). La compagnie ne desserte plus que Nantes et Lyon, après avoir suspendue les vols vers Lille et Strasbourg. 
 
Ouverture de la ligne Montpellier - Brest le 10 avril 2015 avec Volotea

Volotea conforte pour sa part sa position à Montpellier. En attendant l’ouverture d’une ligne vers Brest en avril prochain, elle a transporté 75 200 passagers au départ de la région (+3,6%), se concentrant sur Strasbourg, Ajaccio et surtout Nantes. Grâce à une offre massive de sièges mise à la vente, la fréquentation vers Nantes a grimpé de plus de 10% en 2014 : c’est désormais la 2ème ligne en volume derrière Paris avec plus de 120 000 passagers. Ajaccio, plus modeste, enregistre tout de même une hausse de 30% du volume passagers à plus de 5 700 personnes transportées.

Au palmarès des compagnies, Air France conserve la 1ère place devant easyJet, en forte hausse pourtant et gagnant gagne deux places. Hop ! est rétrogradée à la 3ème position avec un trafic en recul de 20%. Les compagnies outsider, Ryanair en 4ème place (en baisse de 9,4%) et Volotea (qui gagne une marche et passe à la 5ème position) en hausse de 3,5%, devançant désormais Air Arabia Maroc.

Les compagnies dites traditionnelles pésent toujours plus des 2/3 du trafic (67,5%) en léger recul cependant. Le trafic généré par les compagnies low cost s’établit à 32,1% du total du trafic, en hausse d’un point par rapport à 2013.

L’année 2015 s’annonce d’ores et déjà favorable pour l’Aéroport  Montpellier Méditerranée, avec en ligne de mire l’objectif de 1,5 million de passagers

De nouvelles lignes sont déjà annoncées - Brest 2 fois par semaine avec Volotea dès le 10 avril et Amsterdam par KLM tous les jours dès le 18 mai - mais aussi des renforcements de capacité (Paris avec Air France, Strasbourg avec Volotea) ou de fréquences sur les lignes existantes (Ajaccio par Volotea, Fès par Air Arabia Maroc), en attendant d’autres bonnes nouvelles à venir encore pour 2015.

> Aéroport Montpellier Méditerranée

> Retrouvez toutes les statistiques de trafic de l'Aéroport de Montpellier

> GOto-montpellier.com

Retour aux actualités
Partagez cet article :