PDF
CHARTE GRANDE DISTRIBUTION et COMMERCES ALIMENTAIRES - Acteur de la grande et moyenne distribution, commerçant du secteur alimentaire, je m’approvisionne auprès des producteurs locaux

CHARTE GRANDE DISTRIBUTION et COMMERCES ALIMENTAIRES - Acteurs de la grande et moyenne distribution, commerçants du secteur alimentaire, je m’approvisionne auprès des producteurs locaux

Publiée le vendredi 03 Avril 2020 - Covid-19

La crise sanitaire Covid-19 a modifié significativement l’acte d’achat et comportement des consommateurs compte tenu de la mise en place de mesures strictes d’hygiène et de sécurité et l’arrêt de nombreuses activités commerciales de proximité. Face à cette crise, la CCI Hérault met tout en oeuvre pour accompagner au mieux l’ensemble des acteurs du territoire.

La Grande Distribution assure l’approvisionnement de la population avec efficacité et engagement. En ce sens, la fourniture en circuit court de produits locaux de grande qualité auprès de petits fournisseurs inhabituels souvent indépendants constitue une alternative gagnant-gagnant tant pour la Grande Distribution et les Commerces alimentaires que pour les filières professionnelles en situation difficile

Aussi, afin d’assurer la poursuite des approvisionnements et la sécurisation des flux de marchandises au niveau des plateformes et des Grandes Surfaces Alimentaires, Je m’engage à commercialiser :



JE M’ENGAGE À COMMERCIALISER :

Les produits alimentaires locaux et soutenir les filières agricoles locales

Les maraîchers, les producteurs locaux de fruits et légumes sont déjà particulièrement impactés, notamment ceux travaillant avec les cantines et restaurants. En outre se pose également la question des débouchés pour les fruits et légumes de saison, notamment les asperges et les fraises.

Comment ?

En mettant à profit la mutualisation de l’offre des producteurs locaux sur le site du MIN (Marché d’Intérêt National) de Montpellier et via l’association des producteurs mis en place par la Chambre d’agriculture de l’Hérault : MIN de Montpellier : 06 07 13 53 03 / Association des producteurs de la Chambre agriculture de l’Hérault : 06 18 36 81 71

 

Les produits de l’horticulture et de la jardinerie

Aujourd’hui, tous les commerces de fleurs sont fermés. Qu’ils s’agissent des fleuristes, des pépiniéristes, des établissements horticoles ou des jardineries. Toutes leurs activités sont suspendues, alors que les professionnels ont des stocks et ont déjà mis en production leurs futures fleurs, plantes et plants de légumes.

Dans l’attente des négociations en cours que ces entreprises et magasins soient ouverts au public en respectant scrupuleusement les normes sanitaires, notamment les mesures barrières, la Grande et Moyenne distribution et commerçants du secteur alimentaire pourrait écouler une partie de la production disponible

Comment ?

En mettant à profit la mutualisation de l’offre des producteurs locaux sur le site du MIN (Marché d’Intérêt National) de Montpellier et via l’association des producteurs mis en place par la Chambre d’agriculture de l’Hérault : MIN de Montpellier : 06 07 13 53 03 / Association des producteurs de la Chambre agriculture de l’Hérault : 06 18 36 81 71

 

Les produits de la Mer, de la Pêche et de la Conchyliculture

La filière Pêche, est autorisée, dans le strict respect de la sécurité sanitaire des pêcheurs et de leurs clients, à poursuivre son activité de pêche et de commercialisation.
Mais, ces métiers souffrent particulièrement de l’arrêt d’activité des restaurateurs, leurs clients majoritaires. Les élevages marins et la conchyliculture sont aussi en situation de difficulté pour écouler leurs produits

Comment ?

En bénéficiant de la mobilisation du Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CRPMEM) et des Organisations de producteurs pécheurs OP SATHOAN et OP du SUD
CRPMEM : 04 67 74 91 97 / OP SATHOAN : 04 67 46 04 15 / OP du Sud : 06 31 39 05 40

 

Les chocolats de Pâques

Les artisans Chocolatiers font bel et bien partie de la liste des commerces autorisés mais, en ces temps de crise sanitaire, ils n’apparaissent pas comme étant un secteur de première nécessité. Or, leur grande dépendance aux périodes de consommation culturelle de chocolat les rend particulièrement vulnérables avant Pâques, période clé de leur activité. Dans ce contexte, de nombreux consommateurs n’auront pas forcément le réflexe habituel de se rendre dans les boutiques et ne seront donc pas preneur d’une grande partie de l’offre des artisans chocolatiers locaux.

Comment ?

En intégrant à mon offre de produits chocolatiers de Pâques, une part de la production issue des artisans chocolatiers locaux. La finalité étant également de leur apporter t une meilleure visibilité vis-à-vis des consommateurs

La CCI Hérault s’engage à fournir sur demande une liste des artisans chocolatiers

 

JE M’ENGAGE SUR LA MISE EN PLACE DES MESURES BARRIÈRES

  • Mise à disposition de gel hydroalcoolique (possibilité de fourniture par des pharmacies héraultaises).
  • Mise à disposition de masques pour le personnel qui peut être exposé.
  • Mise en place de plexiglass au niveau des caisses pour mettre en sécurité le personnel (des entrepriseslocales peuvent proposer des solutions comme comme la société Abby Print).
  • Mise en place du réapprovisionnement le soir à partir de 20h et la nuit pour éviter l’exposition du personnel.
  • Suspension temporaire des systèmes de brumisation d’eau afin de prévenir le développement de germes pathogènes
  • Arrêt des fontaines à eau au sein de votre structure
  • Mise en place de caisses dédiées pour les personnels médical, pompiers, policiers, gendarmes, …
  • Mise en place d’espaces dédiés suffisamment grands pour accueillir plusieurs chauffeurs en même temps, mise à disposition de gel ou de savon, le cas échéant de masque....
  • Mise en place de marquages au sol devant les rayons frais traditionnels et les caisses avec une distance obligatoire d’1 mètre
  • Annonces micro régulières pour rappeler les mesures barrières à la clientèle
  • Nettoyage des caddies à mettre en oeuvre le cas échéants ou fourniture de gants.
  • Mise en place d’affichages et balisages extérieurs
  • Mise en place de Paniers repas gratuits pour les chauffeurs/livreurs
  • Gestion des plannings et des horaires en fonction des contraintes et des affluences

Avec ces mesures, la grande et moyenne distribution et le commerce alimentaire s’engagent avec responsabilité et solidarité dans cette crise inédite du covid-19.

 

Retour aux actualités
Partagez cet article :