PDF
Grande Région : le monde économique se fait entendre

Grande Région : le monde économique se fait entendre

Publiée le lundi 06 Juillet 2015 - Aménagement du territoire

Le collectif créé ces dernières semaines en Languedoc-Roussillon pour défendre l’économie de la future grande Région était reçu le 3 juillet jour par le Préfet préfigurateur Pascal Mailhos.

Le "Livre Bleu" a été remis en main propre le 3 juillet 2015 au Préfet Pascal Mailhos, en charge de la préfiguration de la grande Région. Ce document, rédigé dans l’urgence ces dernières semaines, s’apparente à la contribution du monde économique du Languedoc-Roussillon au dessein territorial. Plusieurs dizaines de chefs d’entreprises, privées ou publiques, petites ou grandes, de tout secteur d’activité se mobilisent afin de défendre les lignes de forces de l’actuel Languedoc-Roussillon.

La délégation(*), emmenée par André Deljarry, Président de la CCI de Montpellier, a pu plaider en faveur des atouts languedociens qui deviendraient les points d’appui de l’économie de la future entité. Il a notamment été demandé au Préfet Pascal Mailhos, de maintenir la présence de l’ARS - L’Agence Régionale de Santé sur Montpellier, ainsi que celles des Cours d’Appel de Nîmes et de Montpellier. Autre point essentiel soulevé ce jour à Toulouse : préserver l’attractivité économique de la métropole montpelliéraine, au côté de Toulouse et au cœur de l’Europe. 

Le "Livre Bleu" pourra être enrichi d’autres chapitres, le collectif s’inscrivant dans une démarche pérenne.

Le Préfet préfigurateur a pour sa part affirmé son attachement à la préservation de la vitalité des territoires, notamment au niveau départemental. Il a assuré à la délégation, de s’être attaché à proposer une répartition équitable des différents Pôles métiers des services de l’Etat dans l’ensemble des territoires de la grande Région. Il a également évoqué, dans le cadre des réformes territoriales en cours, les nécessaires régionalisation et départementalisation des Chambres de Commerce et d’Industrie.  

Le collectif économique et le Préfet ont évoqué la possibilité de se rencontrer à nouveau lorsque le Gouvernement aura rendu sa décision.

(*) La délégation était composée d’André Deljarry, Président de la CCI de Montpellier, Marie–Thérèse Mercier, Présidente du Medef Montpellier-Sète-Centre Hérault, Max Ponseillé, Président d’Oc santé, Jean-Yves Labattut, Président de l’Association de Promotion des Flux Touristiques et Economiques, Bernard Vidal représentant du Bâtonnier de l’ordre des Avocats.

Retour aux actualités
Partagez cet article :