PDF
La CCI Hérault se réjouit des nouvelles mesures prises pour la vente du muguet

La CCI Hérault se réjouit des nouvelles mesures prises pour la vente du muguet

Publiée le lundi 20 Avril 2020 - Covid-19

C’était une demande forte de la CCI Hérault. Le Préfet de l’Hérault Jacques WITKOWSKI vient d’annoncer de nouvelles mesures sur l’activité des fleuristes et la vente de muguet à l’occasion de la traditionnelle fête du 1er mai.

- Le décret du 23 mars 2020 et le contexte sanitaire s’opposent à ce que la vente à la sauvette du muguet, traditionnellement tolérée et encadrée par des arrêtés municipaux, soit permise cette année.

- Par ailleurs, les fleuristes ne sont pas autorisés par le décret du 23 mars 2020 à accueillir du public mais peuvent poursuivre leurs activités de livraisons et de retrait de commandes (y compris pour la vente de muguet le 1er mai 2020), à condition d’appliquer les mesures barrières.

- Enfin, la vente du muguet le 1er mai peut s’effectuer dans les établissements qui sont autorisés à accueillir du public par le décret du 23 mars 2020

Pour rappel les déplacements des particuliers ayant pour objet le retrait d’un colis dans les commerces autorisés à ouvrir sont permis au titre des "déplacements pour effectuer des achats de 1ère nécessité" quelle que soit la nature du bien.

 

"Parmi les secteurs particulièrement touchés par cette crise figure la filière horticole locale et le traditionnel et éphémère muguet du 1er mai.

Pour cette raison, la CCI Hérault a élaboré la semaine dernière une charte, validée par M. le Préfet Jacques WITKOWSKI, afin de permettre à tous les secteurs économiques prioritaires qui le peuvent d’être solidaires autant que possible envers les filières qui ne peuvent plus exercer leur activité comme la filière horticole qui réalise plus de 80% de son chiffre d’affaires annuel au Printemps.

La grande et moyenne distribution et l’ensemble des commerces ouverts jugés prioritaires (alimentaires, tabac, boulangerie, pharmacie…) pourront donc intégrer et distribuer une partie de la production de muguet en respectant scrupuleusement les normes sanitaires.

Nous nous réjouissons également de cette mesure pour les fleuristes durement touchés eux aussi". André DELJARRY, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie

Retour aux actualités
Partagez cet article :