PDF
numérique

Le numérique, la transversalité par excellence

Publiée le mardi 16 Juin 2015 - Innovation

Après plus d’une année de travail réunissant des dizaines de chefs d’entreprise, de techniciens et d’experts, la CCI de Montpellier présente les premiers enseignements d’une vaste étude. Focus sur le numérique, l'un des six domaines d’activité cible identifiés.

Souhaitée par le Président André Deljarry et pilotée par le Vice-Président Patrick Ceccotti, l’analyse fine des politiques publiques et des dynamiques entrepreneuriales permet d’envisager l’émergence d’une nouvelle économie productive. Pour notre territoire, ce serait des milliers d’emplois supplémentaires.

Les six domaines d’activité cible identifiés par la CCI de Montpellier : numérique, design, bâtiment du futur, bien-vieillir à domicile, nautisme, viti-vinicole/oenotourisme.

Le numérique, la transversalité par excellencePatrick Ceccotti

"L’économie du numérique est une notion difficile à définir car ne se limitant pas à un secteur d’activité en particulier, indique en préalable Patrick Ceccotti en charge de ce groupe de travail. En effet, nos travaux sur les 5 autres Domaines d’Activités Cibles étudiés nous ont permis d’observer le fait que des applications, solutions ou autres produits numériques se retrouvent dans l’ensemble des domaines d’activités et même au-delà". 

Le numérique est en effet au coeur des processus de transformation et d’innovation de toutes les entreprises. La récente initiative French Tech a labellisé en novembre dernier 9 métropoles françaises (dont celle de Montpellier) reconnues pour leur excellence en la matière ce qui illustre aussi la spécificité et le poids de cette filière dans notre économie régionale.

Le dispositif French Tech se focalise sur l’accélération de la croissance des start-up, pour passer du « start » au « up ». 

Le positionnement fort du territoire et l’enjeu du numérique dans l’économie est ainsi clairement  identifié dans le Schéma Régional de Développement Economique (SRDE) et au sein de la 3S (Stratégie de Spécialisation Intelligente du Languedoc-Roussillon). 

Patrick Ceccotti et la CCI tirent donc tous les enseignements de ces dynamiques nombreuses : 

"Pour nous, le numérique doit être traité de façon transversale au profit du développement des autres domaines d’activités. Notre objectif est de faire remonter les besoins des entreprises en termes de numérique pour chaque DAC, de valider ces besoins avec les entreprises du numérique et favoriser le développement de ces dernières sur ces marchés. On est dans une approche résolument « marché », là où aujourd’hui on est plutôt dans une approche verticale de filière".

Pierre Deniset - Dirigeant de la société Kaliop et Président du Cluster French Digital Southpierre_deniset

La transition numérique : levier de création de valeur pour toute l’économie Montpelliéraine

Sur le plan de l’économie locale, le numérique est un levier fort de création de valeur et de plus-values pour toutes les entreprises. C’est « l’innovation » à la portée de tous ceux qui ont envie de se lancer dans un projet de création. Je pense tout particulièrement à l’innovation « de service » qui est une opportunité importante, tout en demeurant accessible, pour les activités traditionnelles. Bonne nouvelle : la France est en train de combler son retard dans ce domaine. Je donnerai un conseil aux patrons de pme : prendre le temps de se poser – c’est le plus difficile – d’observer les usages, son environnement… Sortir de son quotidien pour décrocher de nouvelles idées, créer de nouveaux services !

En route vers la French California…

L’idée est donc de devenir des organisations agiles, à l’écoute de l’environnement et ouvertes aux rencontres. Le collaboratif est quelque chose de très important pour notre cluster French South Digital*, avec en point de mire la création de la French California d’ici 10 à 20 ans ! Le mouvement est en marche, plus de 600 entreprises ont participé au lancement le 5 mai dernier.

* regroupement de 3 clusters : Novae LR (généraliste)/ Pix LR (jeu video) / Media Cloud Cluster (cloud computing)

L’économie du numérique représente au niveau national environ 5% du PIB, soit un peu plus de 100 milliards d’euros et 800 000 emplois

En région, le numérique représente quelque 5 000 entreprises, soit plus de 15 000 emplois et près de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

L’enjeu central pour ce domaine d’activité est de renforcer les liens entre les acteurs du numérique et les filières utilisatrices de produits, services et solutions.
Retour aux actualités